Fantome du Quartz XXII (Les replis de la matiere) - Guillaume Constantin

Fantome du Quartz XXII (Les replis de la matiere) – Guillaume Constantin

ESBA Angers Conférences Guillaume Constantin

Guillaume Constantin

Mardi 8 décembre 2015 – Angers

Le travail sculptural de Guillaume Constantin, diplômé de TALM-Angers et de l’Ensb-A – Paris, cultive les anachronismes, que ce soit dans les choix de matériaux (souvent semi-transformés), les types de formats, les sources utilisées ou bien dans les prélèvements et les déplacements qu’il propose. Se pose aussi la question de la matérialité et de la temporalité de l’objet qui renvoie inévitablement à celle de l’œuvre d’art et de ses dérivés quotidiens.

Se déploient ainsi des œuvres à la géométrie ambiguë qui ricochent les unes sur les autres en devenant tour à tour un jeu sur le médium, le support, un hommage, un détournement, une réappropriation.

« Appropriation, recyclage, détournement et autres déplacements, transformations voire déformations habitent l’œuvre de Guillaume Constantin. Développant un travail essentiellement sculptural et d’installation, il conçoit régulièrement des displays ou réalise des interventions sur des dispositifs d’exposition préexistants, notamment muséaux, interrogeant le rapport à l’œuvre ou à l’objet, sa collection et ses modes de monstration comme de circulation, son histoire, au sein de différents contextes pouvant mettre en tension conservation et disparition, visibilité et absence. L’artiste remet ainsi littéralement en jeu l’exposition en même temps qu’il en propose une réécriture et une relecture, convoquant la mémoire et les traces du passé. » (R. Brunel, A. Marchand et A-L. Vicente – LE TAMIS ET LE SABLE – Presses du Réel, 2014)
//En savoir plus

On a pu voir son travail dans de nombreuses expositions collectives, foires internationales, Frac et centres d’art. En 2014, entre autres au Crac de Sète, au MAC/ VAL, dans l’Artothèque de la Biennalede Belleville, à Reims à l’invitation du Frac Champagne Ardenne et durant différentes foires : Istanbul art international (avec le projet Un-spaced), (Off)icielle à Paris (avec Bertrand Grimont).
Le début d’année 2015 a mêlé différents projets collectifs avec Un-Spaced et Code Magazine à Paris et Bruxelles, Infiltrations au Centre d’Art Bastille à Grenoble et Genre humain au Palais Jacques-Cœur à Bourges dont le commissariat a été assuré par Claude Lévêque pour les 30 ans d’Emmetrop.
Arrondir les angles est le titre de sa dernière exposition personnelle encore en cours présentée à Tours à l’Eternal Gallery, l’espace d’exposition d’Eternal Network. Un projet très composite, nourri de collaborations et d’emprunts spécifiques. Il a également participé à CHOICES et participe pour la seconde fois à (Off)icielle, à Paris en octobre 2015 toujours en compagnie de la galerie Bertrand Grimont, la galerie qui le représente depuis 2011.

Guillaume Constantin est également responsable de la programmation arts visuels aux Instants Chavirés à Montreuil (93).

Mardi 8 décembre, 17 heures, salle T0 Culture générale

← Retour site TALM

Les derniers flux