Habitante © Omar Said Charruf

Habitante © Omar Said Charruf

ESBA Angers Conférences Instantané (90)

Instantané (90)

Dans le cadre des échanges artistiques Yucatan (Mexique)/Pays de la Loire –  résidences croisées, l’Esba TALM reçoit Omar Said Charruf, Emilio Suarez Trejo et Raphäl Illias (diplômé Esba).

Le Frac des Pays de la Loire organise une résidence croisée entre Nantes et Merida suivie d’une exposition. Deux artistes du Yucatan, Maxique, sont accueillis en résidence, Omar Said Charruf et Emilio Suarez Troja, du 15 septembre au 15 novembre 2015. Leurs travaux réalisés au FRAC seront exposés à l’issu de cette résidence du 14 novembre 2015 au 3 janvier 2016. Puis deux artistes français, Raphaël Ilias et Julien Laforge partiront en résidence à Mérida du 7 janvier au 7 mars 2016.

L’Esba TALM accueille Omar Said Charruf, Emilio Suarez Troja et Raphaël Ilias à l’Esba TALM pour une présentation de leur travail auprès des étudiants jeudi 15 octobre de 17 h à 19 h en salle TO culture générale.

Omar Said Charruf

Le travail photographique de Omar Said Charruf est réalisé à partir de la manipulation et de la recomposition d’archives et de photographies personnelles.
Il explore les concepts de la subjectivité de la représentation de la réalité, l’identité, la reproductibilité et le déplacement de sens entre l’usage commun et artistique des images.
Pendant les deux mois de sa résidence au Frac, l’artiste souhaite explorer la région afin de trouver dans les archives du territoire de la matière à son travail de composition photographique.

Emilio Suarez Trejo

Une partie fondamentale du travail de Emilio Suarez Trejo est l’exploration in situ, l’enregistrement, l’archivage et la documentation des différents aspects de l’environnement urbain comme témoignage d’un lieu et de son histoire.
Son travail consiste en l’exporation de l’espace urbain afin de produire des histoires visuelles en relation avec l’espace et le temps. Il crée ainsi une relation intime entre l’art et la ville.
Pour sa résidence au Frac, Emilio Suarez Trejo envisage d’explorer le territoire autour du Frac afin de collecter des éléments propre à nantes et à son environnement afin de réaliser des compositions (collage, peinture, photos…)étroitement liées à son lieu de résidence.

Raphaël Illias

« Depuis ma sortie de l’école des Beaux-Arts en 2010, mon travail a oscillé entre les pratiques de programmation et de recherche sonore, prenant leur forme dans des installations ou des performances. C’est par les diverses occasions de présenter ce travail qu’à chaque fois s’est faite sentir la nécessité de faire avec le lieu. Que le travail formel ou conceptuel puisse s’élaborer sur un coin de table, absorbé par son objet, me laissait penser la mise en espace comme un travail d’ajustement, de calibrage, de mise au point technique. Mais ce sont les difficultés propres à chaque espace qui m’ont amené à désormais considérer celui-ci comme un élément concomitant à l’élaboration d’un projet. Le biais des musiques expérimentales m’a permis d’y puiser les notions de partition, d’instrumentarium, d’indétermination, de réverbération, ou d’accordage…
Pour élaborer un travail in situ constitué de dispositifs (appareil de reproduction/algorithme/circuit médiatique) qui m’intéresse parce qu’il confronte leur mécanique déterministe à un extérieur imprévisible, qu’il soit environnement, usages, bruit de fond, circulation…
Cette proposition de résidence intervient donc pour moi à un moment où je souhaite développer ces
recherches (l’installation comme circuit, la programmation comme partition du temps et de l’espace, le son comme indice de l’environnement) en confrontant ces méthodes (collecte, écriture,
expérimentation) à un contexte spécifique. »

← Retour site TALM

Les derniers flux