Lucas Grandin

Viendra présenter son travail et parler du projet qu’il est en train de développer avec la ville d’Angers sur le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin le jeudi 21 mai 2015, de 16 h 30 à 18 h en salle 34. Cette conférence est ouverte à tous.

Tour à tour artiste, curateur, activiste et activateur de projets, Lucas Grandin développe une démarche mêlant le son, la vidéo, la lumière, le low-tech avec une attention particulière portée à l’urbanisme et l’architecture.
Après avoir étudié à l’école supérieure des Beaux-Arts du Mans où il obtient son DNSEP en 2001, Lucas Grandin expérimente d’abord le son comme matière première à son travail. Il l’expérimente sous différentes formes : installations vidéo et sonores, in situ, performances, machines détournées… Pour l’artiste, le son, qu’il soit bruit, musique, idée ou matière… est autant une énergie naturelle, qu’un message ou une revendication sociale.
La démarche de Lucas Grandin se nourrit également de la récupération et du recyclage, qu’ils soient matériels ou idéologiques (copyleft, lowtech). La création intervient ensuite au niveau de l’assemblage des propos et des matières autour de l’objet en question. La création peut-être autant personnelle que collective… À contre-courant d’une idée d’art fragile, précieux et mercantile, ses projets s’inscrivent plus dans une démarche ludique et sociale de rencontre d’idées.

← Retour site TALM

Les derniers flux